A propos du 10 Mai 2008.(1)

 
 
 
 
 
           C’est  en  l’honneur  du   Chevalier Saint-Georges, Officier de  la  garde  du  roi  vers  1761 d’origine Guadeloupéenne, et  d’Aimé  Césaire le poète Martiniquais  récemment  disparu,   que le 160e  Anniversaire   de l’abolition  de l‘ esclavage  s’est   déroulé  sans  grand  éclat, malgré  la  présence  de Nicolas  SARKOZY, "Monsieur  non-repentance", mais accompagné  des Ministres  de  l’Intérieur Michelle  ALLIOT-MARIE, (MAM pour les  intimes), du nouveau  Secrétaire d’Etat  a  l’Outre-Mer Yves JEGO,   du  Ministre  à l’égalité des  chances Patrick   KARAM, et  de  nombreuses autres  personnalités  politique de Paris  et  d’Outre-Mer .  Dans  son discours, le  Président de la  République   s’est   voulu reconnaissant a l’égard   d’Aimé  CESAIRE ,  dont  la  disparition a marqué une  actualité  martiniquaise  et  domienne  autant  qu’africaine, pour   rappeler  que  les  oeuvres de  celui-ci seraient   enseignées  dès  la rentrée (peut  être  dans le but  de mettre  fin a  une  polémique douteuse)et  mit  en  évidence  une solidarité   nécessaire,  faisant  référence  au  désastre cyclonique  subi  par  la   Birmanie qui  se  refuse l’aide  internationale  du  fait  de  son  régime  dictatorial.
 
La  présence   le  10 Mai d’un  ami de  Guyane  de passage a Paris,  a été  l’occasion  d’assister   en  sa  compagnie à la  cérémonie  au  Jardin  du  Luxembourg ,(où  j’ai  vu  s’avancer  vers la  tribune  officielle des invités,  et   plutôt   inattendu, des  membres de  ma  famille)   et  de  revisiter  le  panthéon   pour  rendre   hommage à Victor SCHOELCHER   et   au  plus  illustre des  guyanais Félix  EBOUE.
         
     Rien de bien  évènementiel  donc,  sinon  la  reconnaissance quelques jours  plus  tôt par  les  instances  commémoratives de la  date   du  23 MAI  comme  date  de  commémoration pour  les  domiens  de  métropole(en language populaire "négropolitains")en référence  a la date  voulue par  le  collectif   ayant  mené  campagne  à l’origine de   cet   évènement, tout  en maintenant  la date  du 10  MAI   comme  date  commémorative Nationale de  toutes  les  abolitions.
 
    
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives