L’ ANNEE DES OUTRE MERS se dessine

Daniel Maximin, commissaire de l’année des
Outre-mer en France a été auditionné, hier soir, par la mission
sénatoriale de l’Outre-mer.

« Ce sera une année pour affirmer aux cousins de métropole que
l’outre-mer est présent » ou encore « une manifestation culturelle pour
montrer que nos cultures ne sont pas étrangères mais métisses. » Après
un très long préliminaire sur la philosophe de son travail de
commissaire de l’année des outre-mer, Daniel Maximin a enfin fini par
lâcher quelques informations sur les festivités qui célébreront
l’outre-mer en France en 2011, tout en précisant que « 2011 ne
s’arrêtera pas en 2011 ». D’abord le budget : 4 millions d’euros « qui
seront un levier pour demander aux villes et aux institutions de mettre
au programme de leurs actions de l’outre-mer en 2011 », a précisé
Daniel Maximin rappelant que dès qu’il s’agit d’outre-mer, « on
s’entend répondre : trop loin, trop cher ». La première action aura
lieu le 9 février au Sénat avec un colloque sur les questions
institutionnelles. « Ces questions manifestent de la diversité des
outre-mer. » Mars débutera avec le Printemps des poètes. Cette année,
ses organisateurs ont décidé d’inaugurer ce festival, le 7 mars, par
une journée dédiée à la seule poésie ultramarine. « 300 comédiens
seront lâchés dans les rues de Paris depuis le métro Auber et diront
publiquement des poèmes d’outre-mer. » D’autres villes de province qui
participent au Printemps des poètes procèderont de même. « A l’issue,
nous publierons une anthologie de la poésie d’outre-mer. » Puis ce sera
le Salon du livre. Comme chaque année, l’Outre-mer aura son stand, mais
le commissaire Maximin a sollicité tous les éditeurs hexagonaux afin
qu’ils mettent en valeur leurs publications consacrées à l’outre-mer.
Il est encore question que la galerie du Grand-Palanis accueille une
exposition consacrée à Aimé Césaire et Wilfredo Lam. « C’est encore
off, car rien n’est encore signé. n»

Des festivals ouverts aux outre-mernn

Tous les festivals de France ont aussi été sollicités pour faire une
place à nos cultures ultramarines. Ainsi le festival Banlieue bleue, au
mois de mars, s’ouvrira et se clôturera par une commande passée au
saxophoniste guadeloupéen, Jacques Schwarz-Bart et à des musiciens
haïtiens de New York. D’autres festivals, telle les Francofolies,
Musiques métisses, Jazz à la Villette, le festival de jazz d’Ile de
France, les nunits de Fourvières à Lyon prendront une dimension
ultramarine en invitant les régions et pays d’outre-mer… Pour la Nuit
des musées, chacun a été invité à rechercher dans es collections des
pièces se rapportant à l’outre-mer… Bordeaux qui a une tradition
carnavalesque recevra des groupes des Antilles et de Guyane (tout comme
le carnaval de Paris en juilnlet). En avril, le jardin d’acclimatation
s’ouvrira aux territoires d’outre-mer pour représenter l’excellence de
l’outre-mer, « là où l’outre-mer peut être pilote ». 400 000 visiteurs
sont attendus. En juin, l’orangerie du Sénat accueillera une exposition
de la fondation Clément sur les arts plastiques contemporains des
quatre DOM, puis, c’est le kiosque du jardin du Luxembourg qui sera
dédié à l’outre-mer pour la fête de la musique. La Nouvelle-Calédonie
profitera de ce mois de juin pour présenter la région Pacifique en
amont des jeux sportifs du Pacifique.

En septembre, le musée Daper à Paris, accueillera une grande exposition
anthropologique, Carnaval et mascarade. Elle se prolongera jusqu’en
juillet 2012. Le Tarmac de la Villette qui se consacre aux théâtres du
monde, va déménager au Théâtre de l’Est parisien et va s’ouvrir au
théâtre d’outre-mer sous le titre provisoire d’Outre-merveille. Pendant
trois ans, de 2011 à 2013, il va charger un metteur en nnscène russe au
service du théâtre d’Aimé Césaire. La liste n’est pas exhaustive.
Ainsi, a été évoquée une rencontre avec le directeur de l’opéra de
Paris qui songerait à rendre un hommage à la cantatrice

martiniquaise Christiane Eda-Pierre et toutes les programmations des
festivals d’été sensées s’ouvrir à nos cultures ultramarines. « On va
montrer comment on est spécifique à l’intérieur d’une ressemblance. »

Des manifestations dans les outre-mer
La Guyane accueillera à la fin 2011 les états
généraux des langues de l’Outre-mer, permettant un rapprochement inédit
entre Polynésiens, Kanaks ou encore Amérindiens. A Fort-de-France aura
lieu une exposition des archives de la Guadeloupe et de la Guyane au
XIXe siècle…
LES DRAC
Les directions régionales des affaires
culturelles d’outre-mer ont été dotées d’une somme complémentaire même
si, a admis Daniel Maximin, « ce ne sera pas une année de cocagne ; ce
sera notamment difficile pour le théâtre ».
LE CNL

Le Centre national des livres a doublé ses
crédits pour l’outre-mer. « Dans les trois ans, il faut une action
forte pour les librairies, les bibliothèques et la diffusion   du   livre.

(source  France-Antilles)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives