MAIS QUI ETAIT DONC CE … BARBES ???

Une  invitation   au   pied  levé  me   conduit à   la  conférence  de  présentation à  la  Mairie  du   18e  arrondissement,  des  festivités   en l’honneur  d’  Armand   BARBES. Vous  savez,  ce  Boulevard  au   nord  de  Paris se  situant  du   carrefour   Ornano  –  Ordener,  et   rejoignant   les    boulevards   Magenta   et Rochechouart.  Certes  les  « Galeries  Barbès »  en  ont  fait   toute une  renommée il   y  a  encore 40  ans , aujourd’hui ce  sont  les   magasins TATI  ,  cependant  que  ce  nom  de  BARBES, est   demeuré   inconnu , alors  même que    tout   le   quartier  en   a   hérité   du   nom,  quand  on  ne  parle  pas    de  » la  Goutte   d’or »  ou  de   » Château-Rouge »… Quartier  populaire   donc, qui   au  fil  des  années  s’est   rénové, mais   dont  les  populations négro-africaine   et  arabe   en   font    une   clientèle assoiffée  de  produits  orientaux  et  exotiques,   autant    que   de  petits  trafics  de   toutes   sortes.. Néanmoins comme bien   d’autres   noms  évocateurs telles  les  rues  Labat, de la  Guadeloupe,  du   Canada    ou  de la  Martinique,   ce   n’est   certainement  pas  par    hasard  si   le   Boulevard   BARBES compte dans   cet  ensemble territorial  du  18e  arrondissement . En  effet ,  Armand  BARBES   naît  le 18  Septembre  1809 à  Pointe   à   Pitre   en  Guadeloupe  où   ses  parents s’étaient  installés  après la Révolution. Etudiant   en  droit à  Paris,  à  la  mort de son père,  il   fut  vite   séduit par les  mouvements  populaires se  dressant   contre  la   bourgeoisie    en  participant  à   diverses   émeutes et   luttes pour   les   droits   du   peuple. Révolutionnaire   s’il   en fût,  il   était   un  fervent   républicain  aux   côtés   de  BLANQUI, LAMARTINE,  LEDRU ROLLIN   et   Victor HUGO.. Si  nombreuses  qu’ont  pu   être   ses  péripéties avec  le   pouvoir,  ses   idéaux  d’ardent   défenseur   des  valeurs démocratiques  et républicaines  l’ont   souvent  conduit   aux   pires    condamnations, et  malgré   de   nombreuses   fois   libéré ,  il  demeurait   un  agitateur   né. Cependant, alors  qu’il   est  élu   député  de  l’Aude  en 1848, date  de  l’abolition  de   l’esclavage ,  rien  ne  laisse  penser qu’il   s’y   soit   mêlé  de  près  ou   de  loin,  ou qu’il   se   soit  manifesté  dans  l’entourage  de  Victor SCHOELCHER  contre l’ abominable commerce  humain  dont   il ne  pouvait   nier  l’existence … !! Ami  de  George  SAND, il   était   surnommé « le  Bayard  de la  Démocratie ». Condamné,  une  fois  de  plus,  pour  avoir  tenté  de  constituer  un  gouvernement révolutionnaire  à   l’hôtel  de  ville,   il  tenta  de  refuser  l’amnistie  qui    lui  était  accordée  par  l’Empereur   Napoléon III  en  1854   après  6  années  de   détention, mais  on  dût  presque……. le  libérer   de   force ! Parti   en  exil,  c’est   en  Hollande qu’il  finit  par   s’établir,  mais   au  moment  de   repartir   pour  la   Guadeloupe,  il   mourut   à   La Haye  le  26  Juin 1870  et   inhumé au   domaine  privé  de  FOURTOU à  VILLALIER(Aude). Le  Comité  des  Ultras  Marins  pour  la  mémoire  d’Armand  BARBES ‘(C.U.M.A.B)  s’étant   saisi   du   dossier   dans  un but de  réhabilitation    historique  revendique  notamment   une  dénomination claire  du Boulevard   Armand   BARBES et  projette  des  activités  dans  le  cadre   de la  réhabilitation de  sa  mémoire. Ce  21  septembre  2014  fut   donc  la  première   journée  à   ce  titre , et  après une  cérémonie  religieuse à   l’Eglise ST BERNARD (demeurée  célèbre par  les   « sans papiers ») ,  la  pose  d’une  plaque   commémorative  à   l’effigie  d’A.BARBES ( sur  un  des  piliers  du   métro  aérien)  à  la station BARBES-ROCHECHOUART,  avec discours  et   dépôt  de gerbes en  présence  de Mme  le  Ministre  des  Outre mers G.PAU-LANGEVIN, Monsieur  le  Maire  du   18e  arrt,  Mme  Danielle  APOCALE,  Déléguée  de  l’Outre Mer   à  la  Mairie de  Paris,  le  Président   du  Comité M  Antoine  Harry  BORDIN,  ainsi   que  de  nombreuses  autres  personnalités  et  citoyens   d’Outre  Mer. Lp.CONSEL Copyright (c) 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives