GRECE : FRONDE OU REVOLUTION DANS L’UNION EUROPEENNE ?

>

Alexis Tsipras ?… n’est pas révolutionnaire qui veut !!

Je n’y connais peut être rien au niveau de l’économie internationale ou des instances communautaires de l’Europe et de l’Euro, mais faut il nécessairement sortir de Polytechnique de l’ENA ou de Sciences Po pour comprendre que déjà l’entrée de la Grèce dans l’Union Européenne était tronquée d’une part parce qu’elle ne remplissait pas les conditions requises (n’entrons pas dans les détails, ils réapparaitront au fur et à mesure que le débat avancera, mais aussi d’autre part, à causes des comptes falsifiés( dont d’ailleurs Tsipras dit avoir l’intention de déposer plainte contre LHEMANN BROTHERS) lors de son adhésion…

Ce que je retiens c’est que LEurope elle mm ne s’est pas préoccupée en temps et en heure de ces disparités structurelles avec les autres membres, dont une fiscalité à vaux l’eau, absence de cadastre national ,et toute la corruption qui gangrène la vie sociale des grecs.

Dans les premiers temps de cette crise ne disait on pas que certains fonctionnaires touchaient 18 mois de salaire dans une année et jusqu’à une autoroute de combien de km où une voiture passe toutes les 2/3h pour tout dire qui ne sert à rien !!! investissement ???

Quand j’entends Mélenchon, Laurent ou Le pen stigmatiser sur le fait que LEUROGROUPE cherche à humilier les grecs et TSIPRAS ou tout autre argument fallacieux , oubliant que ce sont les français et les autres Européens qui vont pâtir de ce gouffre financier où plusieurs plans d’aide n’ont pas permis à ce pays de se mettre en axe pour régler ses dettes aux échéances programmées.

Accuser les créanciers de mettre le couteau sous la gorge par une austérité inconcevable inadmissible et .. injuste, c’est vouloir nier ou minimiser , pire encore vouloir escamoter ouvertement l’incrédibilité dans laquelle les grecs eux mm se sont installés au frais de la princesse Europe !!!!!!

Où sont les armateurs ? que font ils de leurs fortunes ? investissent ils dans le pays ? a quels taux de fiscalité sont ils soumis ?
Et l’Eglise orthodoxe dont le patrimoine foncier reste intouchable ?

Il est des évidences pour certains pays dans cette Europe Unie qui sont insupportables, quand ils ont eux mm subi des régimes drastiques que la Grèce se refuse d’observer sous prétexte de dignité !!

En prenant  pour  cible l’Allemagne  et  son  contentieux  d ‘après guerre   vis  à  vis   de  la  Grèce,  A  Stipras s’était   juré  probablement   sous  l’instigation  de   son  Ministre  des  Finances Varoufakis,  de  prendre  l »Allemagne  en  défaut  et  donc vouloir  rebattre  les  cartes. Mais  L’Allemagne  étant  l’alliée  de  la  France  comme  locomotive  de  l’ Europe,  c’était   vouloir faire un  coup  de  pocker….

Si l’Europe voulait à tout prix éviter le « GREXIT » c’est qu’en effet d’un point de vue géostratégique et donc géopolitique ‘il vaut mieux que la Grèce soit à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur, surtout que les relations avec Moscou se sont multipliées depuis un certain nombre de mois, mais heureusement aussi Poutine ne s’y est pas laissé entrainé.

ET pour revenir aux GREXIT repoussé par l’Eurogroupe,, il faut savoir tous les mécanismes qu’il aurait fallu mettre en place pour faire et défaire ce que l’Europe a mis des années à élaborer, à construire, mm si tout n’est pas parfait et que tout reste à faire …..

M.Tsipras a bien fait de revenir et de reconsidérer ses intentions qui, sans en avoir l’air ébranlèrent LEurope depuis plus de 6 mois sinon depuis 3 semaines !!!!

Qu’il ait du courage, cela va sans dire car le premier Ministre élu qu’il a été et confirmé par son référendum en l ‘espace record de 5 jours ne doit plus reconnaître ses petits tant cela paraît être un camouflet d’avoir à accepter aujourd’hui ce qui a pourtant été rejeté par le peuple en quête d’une confiance politique (61%) .

Après s’être séparé de son Ministre des finances qui vraisemblablement visait une sortie de l’Euro, Alexis Tsipras , débutant certes mais pas novice en matière de politique(semble-t-il) s’est brûlé purement et simplement les ailes et c’est tant mieux s(il évite aussi à l’Europe autant qu’au peuple grec des déconvenues et désagréments qu’il n’aurait pas souhaités par les temps qui courent .

Résultat  des  courses : 85 millards est  le  montant  que  la  Grèce  a  obtenu en  contre partie  des réformes  qu’Alexis  Stipras  se  promet  d’engager  après  vote  au  Parlement  d’  Athènes augmentation de  tva  à  23 %,,  âge  de   retraite   à  67ans  etc etc…Et  bien  qu’il  affiche   ouvertement   sa   désapprobation  au  plan  qui   lui  est  assigné, il  se  trouve   bien   dans   l’obligation  de  mettre  en  œuvre  ces   réformes dont   il  sait   la   difficulté  de  les mener   à   bien,  mais   pour   lesquelles   la  France    ne   ménage  pas   son  concours  après  la  détermination  de  François  HOLLANDE d’éviter   à   tout  prix  le   GREXIT

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives