Les semaines culturelles de l’U.N.E.S.C.O

© Groupe africain auprès de l’UNESCO

22-24/05 | Célébration

Semaine africaine

« La jeunesse, notre capital »

De 10 à 18 heures, salles Miró, des pas perdus, I, IV et Piazza

Programme et invitations :
dl.benin@unesco-delegations.org   

Responsable : Groupe africain auprès de l’UNESCO

La Semaine africaine, dédiée à la réflexion, à l’échange intellectuel, met aussi à l’honneur la diversité du patrimoine culturel et artistique de l’Afrique. L’édition 2017, tout en restant fidèle à ses rendez-vous incontournables – exposition-vente d’objets d’art et de peintures contemporaines, stand de publications, projection d’un long métrage (Tourbillon à Bamakode Dominique Philippe), animations culturelles – s’étoffe avec une large réflexion autour de son thème consacré à la jeunesse, abordé sous plusieurs angles sur deux matinées (mardi et mercredi). Les contes, la mode (défilés de jeunes créateurs) et la musique (concerts de Patricia Essong et du groupe Nouvelle Aube) ont aussi la part belle dans ce programme écourté par le pont de l’Ascension. Un atelier masque, peinture faciale, danse africaine et percussions accueillera les enfants mercredi, de 10 heures à midi.

Tous droits réservés

29/05-02/06 | Célébration

Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes

« Ensemble pour Haïti »

De 10 à 18 heures, salles Miró, hall Ségur et salle IV

Programme et invitations : dl.mexique@unesco-delegations.org

Responsable : Groupe de l’Amérique et des Caraïbes de l’UNESCO

À l’instar de la Semaine africaine, la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes célèbre aussi le patrimoine culturel, mais celui des 33 pays qui constituent le Groupe de l’Amérique et des Caraïbes de l’UNESCO. Un rendez-vous qui se veut festif, tourné vers Haïti cette année. Autour d’une exposition qui mettra en lumière artistes contemporains, artisanat et patrimoine mondial, musiques, danses et défilés de costumes traditionnels rythmeront les débuts d’après-midi (à partir de 13 heures), lundi, mardi, mercredi et vendredi. Mariachis, rumba, tango argentin, entre autres, sont au programme.

JOURNEE MONDIALE de la PHILOSOPHIE

Message de Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO

Cette année, nous célébrons la Journée mondiale de la philosophie au lendemain de la Journée internationale de la tolérance. Cette coïncidence est profondément significative tant la tolérance et la philosophie sont liées. La philosophie se nourrit du respect, de l’écoute et de la compréhension de la diversité des opinions, des réflexions et des cultures qui enrichissent notre manière d’être au monde. Comme la tolérance, la philosophie est un art de vivre ensemble, dans le respect des droits et des valeurs communes. Elle est une capacité à voir le monde à travers un œil critique, informé du regard des autres, fortifié par la liberté de pensée, de conscience et de croyance.

  …la philosophie est davantage qu’une discipline académique ou universitaire – c’est une pratique quotidienne qui aide à vivre mieux, et plus humainement. 

Irina Bokova
Directrice générale de l’UNESCO

Pour toutes ces raisons, la philosophie est davantage qu’une discipline académique ou universitaire – c’est une pratique quotidienne qui aide à vivre mieux, et plus humainement. L’interrogation philosophique, dès le plus jeune âge, s’apprend et se perfectionne, comme une clé essentielle pour animer le débat public et défendre l’humanisme, si malmené par la violence et les tensions du monde. Elle n’offre aucune solution prête à l’emploi, mais une quête perpétuelle pour interroger le monde et tenter d’y trouver sa place. Sur ce chemin, la tolérance est à la fois une vertu morale et un outil pratique de dialogue. Elle n’a rien à voir avec le relativisme naïf qui prétend que tout se vaut : c’est une exigence individuelle d’écoute, d’autant plus forte qu’elle se fonde sur un engagement résolu à défendre des principes universels de dignité et de liberté.

L’UNESCO célèbre cet année les anniversaires de deux éminents philosophes, Aristote et Leibniz, qui ont contribué au développement de la métaphysique et de la science, de la logique et de l’éthique. Ils avaient en commun, à quelques siècles d’écart et dans des contextes culturels très différents, de placer la philosophie au cœur de la vie publique, comme un élément central d’une vie digne et libre. A notre tour célébrons cet esprit, osons ouvrir des espaces pour la pensée libre, ouverte et tolérante. Sur la base de ce dialogue, nous pourrons construire une coopération plus forte entre les citoyens, les sociétés et les états, comme fondement durable de la paix.

RADIO DES NATIONS UNIES

POURQUOI CÉLÉBRER LA PHILOSOPHIE ?

En célébrant la Journée mondiale de la philosophie chaque année, le troisième jeudi de Novembre, l’UNESCO souligne la valeur durable de la philosophie pour le développement de la pensée humaine, pour chaque culture et pour chaque individu.

« Face à la complexité du monde actuel, la réflexion philosophique est d’abord un appel à l’humilité, à la prise de recul et au dialogue raisonné, pour construire ensemble des solutions aux défis qui nous dépassent. Elle est le moyen privilégié de former des citoyens éclairés, prémunis contre la bêtise et les préjugés. Plus les difficultés sont grandes, plus la philosophie est utile pour donner du sens aux questions de la paix et du développement durables. »

Irina Bokova
Directrice générale de l’UNESCO

Trois jours et une nuit pour célèbrer la philosophie à l’UNESCO
A l’occasion de la Journée mondiale de la philosophie, l’UNESCO organise une série d’événements du 16 au 19 novembre pour célébrer cette discipline en donnant à voir sa créativité et sa diversité. Point d’orgue de ces manifestations : une nuit entière consacrée à la philosophie au siège de l’Organisation le 18 novembre.
Les 16 et 17 novembre, l’UNESCO accueillera la 15e édition des Rencontres internationales sur les nouvelles pratiques philosophiques, en partenariat avec l’association Philolab. Ce rendez-vous annuel est l’occasion d’ouvrir la philosophie à un large public, en dehors de ses espaces et modes d’expression traditionnels. Des ateliers sont notamment prévus avec des enfants et des adolescents ainsi que des tables-rondes sur des thèmes tels que les villes philosophes ou la formation à la philosophie.
Une table-ronde intitulée « Parler haut et fort, ensemble pour la tolérance » aura lieu le 17 novembre de 14 à 17h00 (Salle II). Elle portera sur les problématiques philosphiques liées au concept de tolérance.
Du 18 au 19 novembre de 19h00 à 7h00, l’UNESCO ouvrira ses portes à l’occasion d’une nuit de la philosophie (Programme). Concerts, spectacles de danse, représentantions théâtrales, débats, lectures et conférences mobiliseront 24 artistes et 45 philosophes venus du monde entier parmi lesquels entre autres Paul Boghossian, Barbara Cassin, Vincent Descombes, Maurizio Ferraris et Frédéric Nef.

JOURNEE DU MANUSCRIT 2015 A L U.N.E.S..C.O

Dans   une    salle  du prestigieux  monument  de   l’U.N.E.S.C.O à  PARIS   s’est   déroulée  la   REMISE   DES  PRIX   NATIONAUX sous   le Patronage  du   Ministre  de  la   Culture  et  de  la   Francophonie   de   COTE D’ IVOIRE et  en  présence  de  l’Ambassadeur   de Cote  d’Ivoire  auprès  de  l’UNESCO,   Madame   Denise   HOUPHOUËT  BOIGNY,  qui   dans   son   discours a   félicité   les   nombreux   participants  et les  29  lauréats     de  ce  florilège.

Après  d’autres   discours   élogieux  et  de  remerciements aux  organisateurs   et   participants,  dont   les   EDITIONS  DU  NET,  chacun  des   lauréats était  appelé  pour  recevoir   son   CERTIFICAT   et  les  applaudissements     d’une  assistance nombreuse  d  invités….

C’est  une   Martiniquaise   d’adoption  Pauline PUCCIANO qui  fût   annoncée   comme   lauréate   2015  du  GRAND  PRIX DE LA   JOURNEE  DU   MANUSCRIT   pour   son   ouvrage  : TITIANA 2.0  (un  titre  en forme   de   dénomination  logicielle informatique )

arton33-59203img054

Elle remporte en plus du tirage à 100 exemplaires de son livre, un ordinateur portable, la relecture de son livre par un Directeur Littéraire, la traduction de son livre en anglais et un lancement mondial de son livre.

Les prix nationaux qui remportent un tirage à 100 exemplaires de leur livre sont décernés à :

Algérie :

-  M.Zitouni pour son livre Une femme halal pour mon fils
-  Abderrahman Hanafi pour son livre La Belle Époque

Belgique :
-  Ludiane de Brocéliande pour son livre Aux âmes oubliées

Bénin :
-  Ezin Pierre Dognon pour son livre Dullah, la grosse énigme

Cameroun :
-  Mekoul Israël Jacob Baruc pour son livre La dixième symphonie
-  Mang Nna Koum pour son livre Les lettres oubliées

Canada :
-  Mouhamed Dioury pour son livre L’exception au cœur de la mondialisation

République du Congo :
-  Pierre Chassagne Bilaye Malonga pour son livre Louis et la tabouche ‘’eaux douces’’

République Démocratique du Congo :
-  Hilaire-Omer Nsangamayi Nkunku pour son livre La cité et le citoyen

Côte d’Ivoire :
-  Riquelme pour son livre Les Méandres de l’amour – Tome 1
-  Arsène Angelbert Ablo pour son livre Guantana…maux
-  Doradio Fofana pour son livre Éloge de l’éducation

Egypte :
-  Rania Aly pour son livre Le fantastique ironique

France :
-  Lucile Carameaux pour son livre La lumière et le feu – Tome 1
-  Sylvia Nine pour son livre Le cuisinier de Sam Lord
-  James Tollum pour son livre Gardiens – La prophétie des éléments I
-  Sylvain Cornil-Frerrot pour son livre Une journée en puzzle
-  Guy Bretéché pour son livre Fragments de mémoires désenchantées
-  Marino pour son livre Promenade souterraine
-  Jacques Elbaz pour son livre La destinée du scorpion

France (Guadeloupe) :
-  Rébecca Domergue pour son livre La sublimation du cristal

France (Martinique) :
-  Pauline Pucciano pour son livre Titania 2.0.

Burkina Faso :
-  Chantal Nongdo pour son livre Philie – Phobie Poétique

Israel :
-  Victoria Sarazin pour son livre Sophia de la Pampa

Madagascar :
-  Nellman pour son livre Le pétrole parisien

Mauritanie :
-  Abdoul Samba Ly pour son livre Les Coulisses d’une Bande de Jeune Lâches !

Niger
-  Manou Sékou Abdoul Nasser pour son livre L’étiolement des Fleurs sociales

Sénégal :
-  Souaïbou Fofana pour son livre Bida ou L’épreuve du sacrifice

Suisse :
-  Antoinette B. pour son livre Tanao et le Couple de Brume

Togo :
-  Kodjo Agbemele pour son livre Interface

Pour clore   la  cérémonie, une   troupe   très   talentueuse a  enchanté   la   salle    par sa   prestation mixte  de   slam   chanté avec  un accompagnement   de   guitare  et  recueilli  de  chaleureux   applaudissements   avant   une   collation   sympathique dans  les   salons de  L’U.N.E.S.C.O.

Rendez-vous  en   2016  à  Abidjan  !!!

Je débute. Laissez-moi un commentaire ou un Like :)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives